Habilitation électrique

Dans notre société industrielle, l’électricité est la forme d’énergie la plus utilisée. Les travailleurs sont amenés à utiliser du matériel électrique. Cela implique que toute entreprise peut être confrontée à un accident d’origine électrique. Si le nombre d’accidents liés à l’électricité diminue régulièrement, ceux-ci sont souvent très graves.

Le risque électrique comprend le risque de contact, direct ou non, avec une pièce nue sous tension, le risque de court-circuit, et le risque d’arc électrique. Ses conséquences sont l’électrisation, l’électrocution, l’incendie, l’explosion…

La prévention du risque électrique repose, d’une part, sur la mise en sécurité des installations et des matériels électriques et, d’autre part, sur le respect des règles de sécurité lors de leur utilisation ou lors d’opération sur ou à proximité des installations électriques.

Source

Les sigles d’habilitation sont souvent sur le même format : lettre suivit d’un chiffre et/ ou lettre comme « B2V »

La première lettre désigne le domaine de tension sur lequel l’habilité peut intervenir :
– B pour les tensions inférieures à 1000 Volts
– H pour les tensions supérieures à 1000 Volts (plutôt utilisé par les agents EDF)

Le chiffre désigne les travaux de l’habilité :
– 0 pour les travaux d’ordre non électrique (non électricien)
– 1 pour les travaux d’ordre électrique (exécutant électricien)
– 2 pour les chargés de travaux d’ordre électrique (responsable d’exécutants électrique)

La seconde lettre indique la nature des opérations pouvant être réalisées :
– C pour la consignation
– E pour les essais, mesures, vérifications et manoeuvres
– N pour les opérations de nettoyage sous tension
– R pour les opérations de raccordements, dépannages, essais et mesures
– S pour les opérations simples de raccordements et remplacement
– T pour les opérations sous tension
– V pour les opérations au voisinage de pièces nues

Par exemple, tout personnel qui ne réalise pas de travaux d’ordre électrique (maçon, plombier, agent de nettoyage, jardiniers, etc …) mais qui sont confrontés tous les jours au risque électrique sera habilité « B0-H0 Exécutant ». De même son chef d’équipe sera habilité « B0-H0 Chargé de Chantier de Chantier »

Si vous souhaitez confier des missions simples (remplacement prise/interrupteur/ampoule ou raccordement de matériel sur circuit existant(chaudière/volet roulant/climatiseur/…)) à un salarié, sans pour autant en faire un électricien, l’habilitation BS est la plus adaptée.

Si vous souhaitez en plus qu’il réarme un disjoncteur ou change les fusibles, l’habilitation BE manoeuvre est la plus adaptée.

N’hésitez pas à nous contacter pour définir ensemble l’habilitation la plus adaptée aux missions confiées à vos salariés.