Conduite à tenir en cas de braquage

Il faut savoir que le vol à main armée à plusieurs facettes : juridique, sociétale, policière, répressive, judiciaire… Il s’agit résolument d’un problème humain et l’issu des incidents dépend beaucoup des réactions des victimes ou des témoins. La conduite à tenir est souvent logique lorsqu’on l’analyse. Voici quelques exemples à suivre et à ne pas suivre :

7 consignes à suivre en cas d’agression armée
– Se soumettre en gestes et en parole
– Baisser la tête
– Laisser ses mains en évidence
– Calmer, rassurer les autres personnes présentes et les dissuader d’intervenir
– Si possible se placer de façon à mettre un obstacle matériel entre vous et les agresseurs
– Expliquer aux agresseurs ce que l’on va faire si on doit faire un geste
– Obéir rapidement aux malfaiteurs – suivre précisément leurs consignes.

7 erreurs à ne pas commettre en cas de braquage
– Ne pas résister
– Ne pas tutoyer les malfaiteurs
– Ne pas les regarder dans les yeux longuement
– Ne pas faire de geste ambigu
– Ne pas approcher l’agresseur par derrière
– Ne pas se rapprocher trop près des agresseurs
– Ne jamais entraver leur fuite.

Il est impossible de savoir ce qu’il faut faire et comment se déroulera une situation de crise mais en respectant ces quelques consignes à suivre et en évitant les 7 erreurs à ne pas commettre, on limitera le danger que la situation s’envenime.