Les réflexes à adopter en cas de prise d’otages

Beaucoup de personnes pensent que ça n’arrive qu’aux autres, et pourtant on ne sais jamais ce qui peut se passer.
Bien entendu, se rendre compte du danger n’oblige pas à adopter une vision paranoïaque du monde. Mais parfois, le pire arrive. Dans ce cas précis, sans en être certain, le danger se précise autour de vous.

Premier réflexe à avoir :
Mettez-vous à  l’abri du danger, mais évitez les « safety room », ces pièces faites pour vous cacher de potentiels agresseurs, puisqu’ils pourront vous retrouver facilement. Il est préférable, pour cela, de vous cacher dans votre placard, sous votre lit, etc. Il ne faut pas oublier que l’égo passe après la survie. Si la ruse fonctionne, mettez immédiatement votre téléphone en silencieux. De cette manière, vous pourrez appeler « à l’aide » par SMS, leurs dire où vous êtes et à quelle situation vous faites face. Vous devrez aussi éteindre systématiquement votre portable après vos communications, (pour ne pas être pris et sauvegarder de la batterie). Sachez que toute communication sera prise en compte et enclenchera une action des forces de sécurité pour vous récupérer. N’oubliez pas que le temps joue pour vous !

Pour les autres qui ont été pris à partie par les ravisseurs :
Ne faites aucun geste brusque et identifiez-vous tout de suite comme un otage. Puis, si vous le pouvez, restez le plus neutre possible : incolore, inodore, silencieux… Ne faites pas de mouvement héroïque car nous vous le rappelons, l’important c’est la survie et non votre égo.
À partir de la capture, vous entrez dans une phase plutôt longue. Autrement dit, ne vous mettez pas la pression. Cependant, mettez votre esprit en alerte. Observez ce qui se passe (comptez le nombre de ravisseurs, leurs armes…). Il faut toujours être dans l’action, ne serait-ce que pour ne pas tomber dans la dépression. Un ancien otage nous a raconté que pour tenir il s’était inventé des mots croisés.

Quoi qu’il en soit, avant d’en arriver à ces extrêmes, il est toujours conseillé lors de déplacement à l’étranger, de partir avec une personne de confiance. Certains penseront que c’est abusif, mais votre sécurité passe avant tout.